Social network
Solutions de santé
Solutions de santé

Solutions de santé

 

Maladies cardiovasculaires

Chiffres clés Maladies Cardiovasculaires

 

Les maladies cardiovasculaires sont un enjeu mondial de santé publique

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de décès dans le monde. Elles correspondent à un groupe de troubles touchant le cœur et les vaisseaux sanguins. On estime que les maladies cardiovasculaires ont fait près de 17,5 millions de morts en 2012 uniquement, ce qui correspond à près d’un tiers de tous les décès dans le monde.1

Parmi ces décès, environ 42 % ont été provoqués par une coronaropathie et 38 % par un accident vasculaire cérébral (ou maladie cérébro-vasculaire).1 Tous deux sont fréquemment dus à une obstruction (le plus souvent, une accumulation de dépôts graisseux sur les parois internes des vaisseaux sanguins) qui empêche la circulation du sang en direction du cœur ou du cerveau.1

Le risque cardiovasculaire peut être réduit par l’arrêt du tabac, une diminution de l’apport en sel, une alimentation riche en fruits et en légumes, la pratique régulière d’une activité physique et une diminution de la consommation d’alcool1,2. La prise en charge de l’hypertension, du diabète et de l’hyperlipidémie peuvent également être nécessaires pour diminuer le risque de maladies cardiovasculaires.

 

Taux élevé de cholestérol et maladies cardiovasculaires

Il est désormais établi qu’un excès de cholestérol LDL-c (low-density lipoprotein, lipoprotéines de basse densité ou “mauvais” cholestérol), dans le sang est associé à un risque accru de maladies cardiovasculaires.3,4 Bien qu’il ait été démontré que les statines diminuaient la concentration de LDL-c et, avec un changement du mode de vie, constituaient un moyen efficace de réduire le risque de maladie cardiovasculaire, de nombreuses personnes souffrant d’hypercholestérolémie continuent de présenter un taux non contrôlé de LDL-c.5 C’est notamment le cas des patients atteints d’hypercholestérolémie familiale, une forme héréditaire caractérisée par un taux élevé de cholestérol pouvant entraîner une maladie cardiovasculaire précoce et agressive, comme les arrêts cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux.6

 

Vivre avec une hypercholestérolémie familiale

Découvrir la vidéo “The committed sisters” (Des sœurs engagées) :

Accéder au site www.lehub.sanofi.com website à propos de “The committed sisters” (en anglais - nouvelle fenêtre)
 

“Il est crucial d’avoir le patient à l’esprit quand on met au point des médicaments. Je pense tous les jours aux malades qui doivent subir ces opérations, des transplantations cardiaques ou la pose d’un pacemaker. C’est un facteur important dans mon travail.” Tony Muslin M.D., Vice-président Cardiovasculaire & Fibrose, Sanofi.

 

Dans le cadre de l’engagement de Sanofi pour proposer de nouvelles options thérapeutiques efficaces, nous ouvrons la voie au développement de thérapies ciblées pour les patients qui ne parviennent pas à faire baisser leur risque de maladie cardiovasculaire par le seul biais de leur alimentation ou de la pratique d’une activité physique. S’appuyant sur sa vaste expérience dans le domaine cardiovasculaire, Sanofi s’efforce de produire des nouveautés thérapeutiques qui soient innovantes, intégrées et personnalisées. Notre objectif est par ailleurs de faire progresser les soins et la qualité de vie des patients atteints de ces maladies. Avec Regeneron, Sanofi co-commercialise l’une des premières avancées majeures depuis trente ans, destinée à traiter les patients à risque et présentant un taux de cholestérol LDL-c élevé.

 

Le témoignage de Doreen

“C’était un changement complet de mon mode de vie, mais qui s’est révélé être extrêmement positif pour moi : en effet, je me sentais tellement mieux ! Je ne veux pas avoir d’autre arrêt cardiaque. Je ne veux plus jamais avoir d’arrêt cardiaque.”

 

 

Un partenariat pour lutter contre les maladies cardiovasculaires génétiques

Nos équipes en recherche cardiovasculaire s’engagent également dans le développement de traitements révolutionnaires pour lutter contre des maladies cardiaques génétiques pouvant affecter le muscle cardiaque, connues sous le nom de cardiomyopathies. Ces maladies héréditaires affectent la structure et la fonction du cœur. Elles sont provoquées par des mutations dans les gènes des protéines responsables de la contraction du muscle cardiaque.

C’est dans ce cadre que Sanofi a noué un partenariat avec Myokardia afin de favoriser la mise sur le marché des thérapies ciblées pour les patients souffrant d’une maladie cardiaques génétique, et plus spécifiquement de cardiomyopathie hypertrophiques et de cardiomyopathie dilatée, deux maladies touchant les cellules du muscle cardiaque. Cette collaboration a lieu dans le cadre de l’Initiative Sunrise de Sanofi, un modèle de partenariat stratégique qui cherche à investir dans des projets porteurs de changements à un stade de développement précoce, et cadrant avec les capacités de développement et de commercialisation de Sanofi.

Si vous recherchez la disponibilité de nos solutions de santé, veuillez consulter le site internet de notre filiale dans votre pays.

 

A travers le temps

Sanofi est présent dans le traitement des maladies cardiovasculaires depuis près d’un siècle et à l’origine de quelques-unes des avancées scientifiques et médicales majeures dans ce domaine.

 

Accéder à l'histoire des maladies cardiovasculaires
 

 

Références:

  1. Organisation mondiale de la Santé (2015), aide-mémoire sur les maladies cardiovasculaires n° 17, mise à jour en janvier 2015 http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs317/fr/ (consulté le 7 mars 2016).
  2. European Society of Cardiology (2012), The 2012 European Guidelines on CVD Prevention in Clinical Practice, http://www.escardio.org/Guidelines-&-Education/Clinical-Practice-Guidelines/CVD-Prevention-in-clinical-practice-European-Guidelines-on (consulté le 7 mars 2016).
  3. Kontush, A. et MJ. Chapman (2006), “Functionally defective high-density lipoprotein: a new therapeutic target at the crossroads of dyslipidemia, inflammation, and atherosclerosis”, Pharmacol Rev., Sept., 58 (3) : 342-74.
  4. British Heart Foundation, “High Cholesterol”, https://www.bhf.org.uk/hearthealth/riskfactors/highcholesterol (consulté le 7 juillet 2015).
  5. Scirica, MB. et CP. Cannon (2005), “Cardiology Patient Page Treatment of Elevated Cholesterol”, Circulation AHA, 111 : e360-e363.
  6. FH Foundation, “What is FH?”, (aide-mémoire), http://thefhfoundation.org/about-fh/what-is-fh/ (consulté le 29 janvier 2015).