Le candidat vaccin à protéine recombinante avec adjuvant contre la COVID-19, développé par Sanofi en collaboration avec GSK, a été évalué dans une étude de phase 2, randomisée, en double aveugle modifiée, multicentrique, de détermination de dose optimale (VAT00002)1. Elle a été menée chez des adultes âgés de 18 ans et plus afin d'évaluer la sécurité, la réactogénicité et l'immunogénicité de 2 injections de candidat vaccin. 

Au cours de la première étape de l'étude, 3 doses différentes d'antigène monovalent CoV2 preS-dTM de la souche D614 à 5 µg, 10 µg et 15 µg, combinées à l’adjuvant AS03 de GSK, ont été évaluées en tant que série de primo-vaccination constituées de 2 injections administrées à 21 jours d'intervalle.

Les résultats intermédiaires2 ont montré, après la seconde injection, de forts taux de réponse en anticorps neutralisants avec un taux de séroconversion de 95 à 100 % dans tous les groupes d'âge (18 à 95 ans). Ces résultats ont été observés pour toutes les doses, avec une tolérance acceptable et sans problème de sécurité. Pour l’ensemble des participants, le candidat vaccin a produit des taux d'anticorps neutralisants comparables ou supérieurs à ceux générés par l'infection naturelle, les taux les plus élevés étant observés chez les jeunes adultes (18 à 59 ans). Sur la base de ces résultats, Sanofi Pasteur et GSK ont initié une étude de phase 3 menée à l’échelle mondiale (VAT00008)3,4 évaluant la dose de 10µg d’antigène en tant que primo-vaccination.

Dans le groupe des participants ayant précédemment été infectés par le SARS-CoV-2 (non-naïfs), une dose du candidat vaccin a montré des taux supérieurs d’anticorps neutralisants qu’après deux doses chez des patients naïfs, suggérant un bon effet booster. 

Afin de pouvoir mieux évaluer l’effet booster du candidat vaccin, un amendement de la phase 2 (phase 2/3) a permis d’ajouter des cohortes de participants ayant déjà reçu un schéma de primo-vaccination avec des vaccins déjà sous autorisation conditionnelle1

Le candidat vaccin utilisé en dose de rappel constitué de la souche originelle du virus (D614) induit une réponse immunitaire robuste et démontre un profil de sécurité favorable dans plusieurs situations. Chez les participants ayant déjà reçu la première série de vaccination avec un vaccin à ARNm ou à adénovirus autorisé, le candidat vaccin a induit une augmentation significative d’anticorps neutralisants de l’ordre de 18 à 30 fois pour toutes les technologies vaccinales utilisées et dans tous les groupes d’âges. 

Quand le candidat vaccin a été utilisé en primo-vaccination avec 2 doses et complété par une dose de rappel, les titres d’anticorps neutralisants ont augmenté de 84 à 153 fois comparés aux niveaux précédant la dose de rappel. L’analyse finale des données de l’étude confirme l’universalité du candidat vaccin en dose de rappel, quelle que soit la plateforme technologique employée pour les vaccins administrés en primo-vaccination (ARNm, adénovirus), avec un profil de sécurité favorable4. Les résultats complets seront publiés dans le courant de l’année. 

Pour faire face à l'émergence des variants préoccupants, Sanofi développe différentes formulations de vaccins, une monovalente et une bivalente, contenant la souche originelle Wuhan (D614) et/ou le variant Beta (B.1.351) identifié pour la première fois en Afrique du Sud. L’essai clinique continue d’évaluer l’effet booster de ces candidats vaccins. 

Pour plus d’informations pour devenir volontaire, veuillez consulter le site web : https://www.covireivac.fr/etre-volontaire/qui-peut-etre-volontaire/

Notre extension d’étude de phase 2 (NCT04762680)

Cohorte originale de la phase 2 :
722 participants ayant reçu 2 injections à 21 jours d'intervalle d'une des 3 doses différentes d'antigène CoV2 preS dTM avec une dose fixe d'adjuvant AS03.

Cohortes supplémentaires de rappel et primo-vaccination contre les variants :
Il est prévu de recruter plus de 4 500 participants dans cette extension de l'étude. 
Les groupes de volontaires précédemment vaccinés recevront soit une dose de rappel unique de vaccin monovalent (D614)-AS03 ou bivalent (D614 + B.1.351)-AS03, soit une dose unique de vaccin monovalent (B.1.351) avec ou sans adjuvant AS03. Aucun placebo ne sera administré dans cette étude. 

Des cohortes supplémentaires d'adultes âgés de 18 à 55 ans, n'ayant jamais été vaccinés contre le SARS-CoV-2, recevront 2 doses du candidat vaccin monovalent (D614)-AS03 ou monovalent (B.1.351)-AS03 ou bivalent (D614 + B.1.351)-AS03 en tant que primo-vaccination.

Objectifs primaires et critères d'évaluation

  • Évaluer le profil de sécurité du candidat vaccin chez tous les participants dans chaque groupe d'âge et dans chaque groupe d'intervention de l'étude.
  • Évaluer le profil des anticorps neutralisants après une série de vaccinations primaires chez des adultes n'ayant jamais été vaccinés contre le SARS-CoV-2.
  • Démontrer qu'une dose de rappel du vaccin monovalent ou bivalent contre le SARS-CoV-2 administrée à des adultes déjà vaccinés avec un vaccin autorisé/approuvé contre la COVID-19 induit une réponse immunitaire qui n'est pas inférieure à la réponse induite par une série de deux doses primaires avec le vaccin monovalent, et supérieure à celle observée immédiatement avant le rappel.
  • Démontrer que deux doses de vaccin monovalent (B.1.351)-AS03 ou bivalent (D614 + B.1.351)-AS03 SARS-CoV-2 induisent une réponse immunitaire qui n'est pas inférieure à la réponse induite par le vaccin monovalent (D614)-AS03.

Critères d'éligibilité

Pour la cohorte initiale de la phase 2, les participants dont le test de sérodiagnostic rapide est positif à l’inclusion dans l’étude sont limités à un maximum d'environ 20 % de la population de l'étude afin de garantir un nombre suffisant de participants naïfs de SARS-CoV-2.

Les participants présentant une condition médicale à haut risque pour la COVID-19 seront également inclus.

Âgés de 18 ans ou plus

Être capable d'assister à toutes les visites prévues et de se conformer à toutes les procédures de l'étude

Ne pas avoir l’intention de recevoir un vaccin autorisé/approuvé contre la COVID-19 entre la première vaccination et 3 semaines après la seconde

Critères d'inclusion

  • Âgés de 18 ans ou plus
  • Une femme peut participer si elle n'est pas enceinte ou allaitante
  • Être capable d'assister à toutes les visites prévues et de se conformer à l’ensemble des procédures de l'étude
  • Cohorte initiale : Un test de sérodiagnostic rapide du SARS-CoV-2 est effectué au moment de l'inclusion pour détecter la présence d'anticorps
  • Ne pas avoir l'intention de recevoir un vaccin autorisé/approuvé contre la COVID-19 entre la première vaccination et 3 semaines après la seconde, malgré l'encouragement de l'investigateur à recevoir le vaccin autorisé disponible au moment de l'inclusion
  • Cohortes supplémentaires et bras de rappel : Avoir reçu une série complète de primo-vaccination avec un vaccin COVID-19 à ARNm autorisé/conditionnellement approuvé (mRNA-1273 [Moderna] ou BNT162b2 [Pfizer/BioNTech]) ou un vaccin COVID-19 à vecteur viral (ChAdOx1 nCoV-19 [Oxford University/AstraZeneca] ou Ad26.CoV2.S [J&J/Janssen]), la dernière dose ayant été administrée dans l’intervalle de 4 à 10 mois avant l’inclusion dans l’étude.

Critères d'exclusion

  • Hypersensibilité systémique connue à l'un des composants du vaccin, ou antécédents de réaction potentiellement mortelle à un vaccin contenant l'une des mêmes substances.
  • Réception de tout vaccin dans les 30 jours précédant ou le jour de la première vaccination de l'étude ou réception prévue de tout vaccin entre la première vaccination de l'étude et dans les 30 jours suivant la deuxième vaccination de l'étude.
    - A l'exception de la vaccination contre la grippe saisonnière qui peut être reçue à tout moment, avant et pendant l'étude.
  • Cohorte initiale de la phase 2 et cohortes supplémentaires de primo-vaccination: Administration antérieure d'un vaccin à coronavirus (coronavirus du syndrome respiratoire aigu sévère 2 [SARS-CoV-2], SARS-CoV, syndrome respiratoire du Moyen-Orient [MERS-CoV]).

Comment fonctionne l’essai ?

  • Avant l'inclusion dans l'étude, un échantillon de sang est prélevé pour vérifier la présence d'anticorps du SARS-CoV-2 à l'aide d'un test rapide de sérodiagnostic du SARS-CoV-2 effectué sur place.
  • Lors de la visite d’inclusion, un écouvillonnage nasopharyngé bilatéral sera effectué chez tous les participants.
  • Des échantillons de sang sont prélevés à différents moments de l'essai afin de pouvoir évaluer la réponse immunitaire après la vaccination.
  • Après la première injection du vaccin, tous les participants sont suivis par le personnel de l'essai de façon régulière (ou plus fréquemment en cas d'infection par le SARS-CoV-2 ou de suspicion de COVID-19) pendant toute la durée de l'essai.
  • La durée de l'étude est d'environ 365 jours après l'injection de la dose de rappel et après la deuxième injection pour les primo-vaccinés.
  • Si un vaccin autorisé/agréé est disponible dans le pays/la région où l'étude est menée, les investigateurs discutent de cette information avec les participants qui n'ont pas encore reçu un vaccin autorisé/agréé au moment du consentement éclairé et sont encouragés à obtenir le vaccin autorisé/agréé si cela s'applique à eux. Le recrutement des participants éligibles dans l'une des cohortes de l'étude évaluant les vaccins en primo-vaccination ne se fait que si, malgré les encouragements, le participant candidat n'exprime aucune intention de rechercher un vaccin autorisé ou approuvé au moins jusqu'à la fin des principaux points de suivi.  

Références

  1. Study of Recombinant Protein Vaccines With Adjuvant as a Primary Series and as a Booster Dose against COVID-19 in Adults 10 Years of Age and Older. Disponible sur: https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT04762680
  2. Sridhar S, et al. Lancet Infect Dis 2022;S1473-3099(21)00764-7.
  3. Study of Monovalent and Bivalent Recombinant Protein Vaccines Against COVID-19 in Adults 18 Years of Age and Older (VAT00008). Disponible sur: https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT04904549
  4. Sanofi et GSK débutent une étude internationale de phase III pour évaluer l’efficacité de leur candidat-vaccin contre la COVID-19. Disponible sur: https://www.sanofi.com/fr/media-room/communiques-de-presse/2021/2021-05-27-07-30-00-2236989

MAT-GLB-2103505 V3.0 – Mars 2022