Ma vie avec le diabète au quotidien



A la suite du diagnostic d’un diabète, le travail d’acceptation de la maladie et de ses contraintes quotidiennes peut se révéler contraignant pour la personne diabétique. Rares sont les maladies qui requièrent autant d’attention ; le diabète doit être contrôlé très régulièrement, plusieurs fois par jour, indépendamment de ce que la journée peut réserver. Le traitement du diabète n’est pas difficile en soi, mais sa prise en charge quotidienne et la gestion des événements de la vie courante est stressant. Le diabète est une maladie qui a un réel impact sur la vie des patients et qui demande beaucoup d’énergie aux niveaux psychologique et mental. 

Le diabète est une source de stress car il faut sans cesse contrôler sa glycémie et ajuster ses doses d’insuline. Même en suivant ces préceptes à la lettre, la glycémie peut augmenter sans raison apparente et peut varier en fonction d’une multitude de paramètres.

« Le diabète n’est pas un ennemi à combattre, mais un défi à relever. C’est un travail à plein temps : vérifier régulièrement le sucre dans le sang, faire une marche après les repas et ajuster les doses d’insulines plusieurs fois par jour. Le soutien de ma famille et de mes amis m’aide beaucoup à garder la tête hors de l’eau », explique Delphine.

Ma vie avec lui

 

Des études ont montré que la majorité des personnes atteintes du diabète éprouvent de la peur et des sentiments négatifs à un moment ou un autre. Ces sentiments peuvent provoquer une fatigue qui va au-delà de la lassitude et peut donner naissance à un profond découragement. Ces phénomènes peuvent nuire au contrôle de la glycémie et même amener les patients à oublier leurs injections d’insuline et à cesser de manger équilibré, dans une tentative d’oubli ou de dénégation de la maladie. De plus, alors qu’un grand nombre de personnes atteintes de diabète éprouvent des difficultés à vivre avec, la plupart de leurs proches ne savent pas quelle est la meilleure façon de les aider à gérer leur diabète.

L’adolescence, un âge critique

Les enfants diabétiques savent, dès le diagnostic, que le diabète est une maladie chronique et que si leur glycémie n’est pas équilibrée, ils s’exposent à l’âge adulte à un risque majoré de complications vasculaires, rénales ou oculaires. Très rapidement, l’enfant est amené à respecter un protocole strict de prise en charge de la maladie en accord avec le corps médical et les parents. 

Toutefois, à l’adolescence, seulement un tiers d’entre eux parviennent à réguler seuls leur glycémie. Les facteurs qui, à l’adolescence, les amènent à arrêter leur traitement sont nombreux, en particulier l’obligation de renouveler régulièrement le dosage de la glycémie, les difficultés à ajuster les doses d’insuline en fonction des repas ou de l’activité physique, la crainte de prendre du poids, etc... La révolte face à la maladie ou sa dénégation peut parfois conduire certains d’entre eux à cesser de suivre leur traitement parce qu’ils ne présentent aucun symptôme.

A l’adolescence, le rôle des parents reste très important pour une prise en charge optimale du diabète. Les relations parents et adolescents peuvent se compliquer et la gestion du diabète peut être une source supplémentaire de conflits. L’adolescent, même s’il est en rébellion contre les exigences et les contraintes, sera rassuré par l’existence d’un cadre posé par les parents tout en adaptant la situation au nouveau mode de vie de l’enfant. 

Sanofi, un siècle d’engagement dans le diabète

Sanofi possède plus d’un siècle d’expérience dans le diabète. Depuis de nombreuses années, nous sommes à l’écoute des personnes atteintes de diabète et collaborons avec un grand nombre de professionnels de santé pour proposer les solutions de soins les plus adaptées. 

Les engagements de Sanofi pour une meilleure prise en charge aujourd’hui et pour trouver un traitement curatif du diabète demain s’articule autour de quatre axes :

  1. Travailler sans relâche pour développer des nouveaux traitements 
  2. Mettre en place des programmes et services éducatifs dans le monde entier
  3. Intégrer des solutions digitales qui connectent les traitements, les services et les données pour aider les gens à vivre la vie qu’ils auront choisie 
  4. Collaborer avec les autorités de santé pour assurer à tous le meilleur accès aux médicaments et solutions 
En tant que parent de quatre merveilleux enfants, j’ai aussi des raisons très personnelles de vouloir découvrir les grandes avancées futures.
Chris Boulton, parent d’une petite fille diabétique de type 1 et Brand Lead Diabète chez Sanofi

Qu’est-ce que le diabète ? 

Le diabète est une maladie complexe causée par une carence en insuline, l’hormone sécrétée par le pancréas. Il en existe deux types, dits 1 et 2. Le diabète de type 1 (insulinodépendant) est une maladie auto-immune qui survient lorsque le système immunitaire s’attaque par erreur aux cellules pancréatiques qui produisent l’insuline et les détruit. Il touche le plus souvent les enfants et les adolescents. Le diabète de type 2 survient lorsque la quantité d’insuline produite par l’organisme est insuffisante.

Bien que différents, ces deux types de diabète se caractérisent par un excès de sucre dans le sang. Tous deux doivent être pris au sérieux et faire l’objet d’un traitement efficace. Malgré les recherches médicales qui ne cessent de lui être consacré, le diabète reste une maladie que l’on peut soigner mais dont on ne peut pas guérir aujourd’hui. Les personnes diabétiques doivent par conséquent contrôler leur glycémie tout au long de leur vie, s’efforcer de manger équilibré, pratiquer une activité physique et prendre régulièrement leur traitement.

Quelles sont les complications du diabète 

Le diabète est une maladie chronique évolutive qui s’attaque à différents organes avant même que la personne concernée ne ressente des douleurs, ce qui peut lui donner l’illusion d’être en bonne santé. La plupart des diabétiques signalent ne pas avoir eu conscience du risque qui pesait sur eux car ils ne présentaient aucune douleur et précisent avoir davantage eu peur de développer un cancer.

Le diabète est causé par un excès de glucose dans le sang. Si les concentrations sanguines de glucose restent élevées pendant trop longtemps, le diabète peut, au fil du temps, causer des atteintes au cœur, aux vaisseaux sanguins, aux yeux, aux reins et aux nerfs, ainsi que des troubles chroniques et provoquer une mortalité prématurée. Selon l’OMS le diabète a été directement mis en cause dans 1,5 million de décès dans le monde en 2012.

Tous les types de diabète peuvent provoquer des complications et augmenter le risque de mortalité prématurée. Toutefois, certains cas de diabète et les complications de la maladie peuvent être largement évités grâce à un régime alimentaire équilibré, à une activité physique régulière, au maintien d’un poids normal et au sevrage tabagique.