La Génération du Net passe son temps connectée, le secteur de la santé doit en tenir compte



Deux milliards de personnes dans le monde ont entre 23 et 38 ans ; ce sont la Génération du Net (ou les « Milléniaux »). Ce sont eux aussi qui formeront la prochaine génération d’aidants, de parents et de leaders. En plus d’attacher une grande importance à la santé et au bien-être, ils consomment moins d’alcool et de tabac que les générations qui les ont précédés, et s’efforcent de mieux équilibrer leur vie professionnelle et leur vie privée.  

Pour marquer la Journée internationale du self-care, nous avons récemment interrogé 3 200 consommateurs et professionnels de santé (pharmaciens et médecins généralistes) de la Génération du Net afin de mieux comprendre comment ils envisagent le self-care et comment ils les pratiquent.

Donner à la Génération du Net les moyens de bien prendre soin de sa santé

Nous avons découvert que les consommateurs de cette génération passent beaucoup de temps en ligne à rechercher des informations sur les moyens de prendre soin, par eux-mêmes, de leur santé (ce n’est d’ailleurs pas un hasard si on les appelle la Génération du Net). De fait, pour 50 % d’entre eux, Internet est la principale source d’information en matière de santé, devant les recommandations de leurs médecins, pharmaciens et amis. Cela dit, l’enquête que nous avons menée révèle également un écart entre intention et action : si 70 % des consommateurs ont confiance dans les décisions qu’ils prennent pour prendre soin de leur santé, près de 60 % des professionnels de santé estiment qu’ils ne pratiquent pas le self-care de manière suffisante pour se maintenir en bonne santé, et que cela est principalement dû à un manque d’informations appropriées.

Les consommateurs de la Génération du Net souhaitent des informations qu’ils peuvent assimiler et comprendre et qui soient accessibles sur des supports et au moment qui leur conviennent  – autrement dit en ligne. Ils veulent être en mesure d’obtenir des informations fiables et d’échanger avec des professionnels de santé et d’autres spécialistes en ligne -- sur des plateformes ou au moyen d’applications dédiées à la santé. Ainsi, trouver le moyen optimal d’interagir avec la Génération du Net pour l’aider à prendre soin de sa santé pourrait permettre, à l’avenir, d’améliorer la santé de la population mondiale. Ce rapport constitue un point de départ à cet effet et permet de préciser à quoi aspire cette génération et celles qui suivront. Il nous appartient maintenant de les écouter et de nous adapter à leurs besoins.

Infographie à propos du rapport Self care 2019

Self Care Be Your Best Report 2019