Mettez du cœur dans votre santé : l’histoire de Randy


En plus d’être le mois dédié à la sensibilisation au cholestérol aux Etats-Unis, septembre marque également la Journée mondiale du cœur. A cette occasion, Sanofi lance #OurHeartIsInIt, une initiative qui vise à faire connaître notre engagement dans le domaine des maladies cardiovasculaires et de leurs facteurs de risque, tout en rendant hommage à ceux et celles qui mettent du cœur dans leurs actions. 

Voici l'histoire de Randy Curtis

Message de Serge Weinberg, Président du Conseil d’administration

« Je n’oublierai jamais le jour où, il y a quelques années de cela, mon médecin m’a annoncé, à l’occasion de ma visite médicale annuelle qu’il fallait « que l’on parle de [mon] cholestérol ». Ça m’a fait peur mais cela m’a aussi poussé à mettre en place des actions concrètes pour remédier à mon hypercholestérolémie et, plus généralement, à me préoccuper de ma santé cardiovasculaire.

Je viens d’une famille avec de nombreux antécédents de maladies cardiovasculaires et de diabète. Bien que j’aie toujours pratiqué des activités sportives récréatives, je ne me suis jamais astreint à un régime alimentaire ni à un programme régulier d’exercice physique. Mon médecin m’a prescrit des médicaments pour faire baisser mon cholestérol, mais j’étais encore trop sédentaire et je prenais du poids. Jusqu’à ce qu’il me mette en garde et m’annonce que si je restais inactif, en plus de mon hypercholestérolémie, je m’exposais à d’autres problèmes et complications, comme le diabète. 

Ce fut un véritable choc – assez pour m’interpeler et me pousser à modifier mon mode de vie au profit d’habitudes plus saines. J’ai récemment découvert le programme digital de modification du mode de vie offert par Sanofi Etats-Unis. Ce programme combine une technologie de pointe à un suivi en continu pour aider les patients à prendre des décisions en vue d’améliorer différents aspects de leur santé, notamment en ce qui concerne l’alimentation, l’activité physique, le sommeil et le stress. Une fois inscrit, j’ai reçu un pèse-personne numérique sans fil et bénéficié d’un coach personnel. J’ai même synchronisé ce programme avec ma montre connectée, de sorte que le nombre de pas que je fais chaque jour et les données sur mes séances d’exercice physique sont automatiquement enregistrés dans l’application numérique.  

Ces efforts ont porté leurs fruits. Depuis que je me suis inscrit à ce programme, j’ai perdu 7 kilos! J’ai aussi appris combien il était important d’envisager la santé dans toutes ses dimensions. S’il est vrai que l’on ne peut rien faire contre ses antécédents familiaux, on peut néanmoins être plus à l’écoute de son corps et de ses besoins en pratiquant régulièrement une activité physique, en adoptant un régime alimentaire sain et bon pour le cœur et en prenant des médicaments appropriés, si cela est nécessaire.   

 

Message de Serge Weinberg, Président du Conseil d’administrationIl est facile de prendre de mauvaises habitudes et de se trouver des excuses ou des raisons qui empêchent d’agir. Et croyez-moi, je sais de quoi je parle ! A tous ceux pour qui il est difficile de se mobiliser et de se décider à prendre en main leur santé, je n’ai qu’un conseil à vous donner : « mettez-y tout votre cœur » et prenez le contrôle de votre santé cardiovasculaire. Bougez-vous, passez à l’action. Choisissez les bons aliments. Faites-le pour ceux et celles que vous aimez. Personnellement, je n’y serais pas arrivé sans l’amour et le soutien de mon épouse et de mes trois enfants. Ce sont eux qui m’ont donné la force d’aller de l’avant.  

En ce mois de sensibilisation au cholestérol et à l’approche de la Journée mondiale du cœur, le moment est bien choisi pour donner la priorité à votre cœur et changer la façon dont vous réfléchissez à votre santé. Comme je le dis souvent à mes enfants, la santé, ça se cultive comme un jardin. Je suis fier des changements significatifs que j’ai apportés à mon mode de vie pour mieux contrôler mon cholestérol et je suis déterminé à rester actif et à partager de bons moments avec ma famille et mes amis. »  

Ce qu'il faut savoir sur l'hypercholestérolémie familiale

Ce site utilise des cookies pour mesurer son audience et nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

En savoir plus
OK