Sanofi accueille son nouveau Directeur Général

Nous sommes ravis d’accueillir Paul Hudson, notre nouveau Directeur Général, qui prend aujourd’hui ses fonctions. Nous adressons également nos adieux les plus chaleureux à Olivier Brandicourt, qui a fait valoir ses droits à la retraite. 

Ancien Directeur Général de Novartis Pharmaceuticals (2016-2019), dont il était membre du Comité Exécutif, Paul possède une vaste expérience internationale dans le secteur de la santé et a exercé des responsabilités aux États-Unis, au Japon et en Europe.

Avant Novartis, il a occupé des fonctions chez AstraZeneca, où il s’est vu confier des responsabilités croissantes, notamment celles de Vice-Président, Amérique du Nord, puis de Président de sa filiale américaine.

Paul Hudson a débuté sa carrière dans les ventes et le marketing, chez GlaxoSmithKline et Sanofi-Synthélabo, au Royaume-Uni. 

 « Je suis ravi de rejoindre officiellement Sanofi. C’est un réel plaisir d’être de retour aujourd’hui après une période de presque 30 ans. Je sais pertinemment que beaucoup de choses ont changé…mais il n’en reste pas moins que je connais les fondations de l’entreprise que je rejoins », confie Paul.  

Ce fervent supporter de Manchester United et père de trois enfants débute également un nouveau chapitre avec sa famille, qui a emménagée avec lui à Paris. Des cours de français sont prévus pour toute la famille, y compris pour Paul qui est de nationalité britannique. 

Diplômé en économie de la Manchester Metropolitan University (MMU) au Royaume-Uni, dont il a reçu l’an dernier un doctorat honoris causa en administration des affaires pour ses réalisations dans le secteur pharmaceutique, il est également titulaire d’un diplôme en marketing du Chartered Institute of Marketing du Royaume-Uni.

« L’élément humain est ma principale motivation. Je me suis tourné vers le secteur de la santé de manière à pouvoir avoir un impact positif sur les conditions de vie des populations. Dans l’exercice de mes responsabilités managériales, je crois fermement que pour avoir un tel impact, il faut agir de l’intérieur – sur notre façon de travailler, sur l’intégrité dont nous faisons preuve dans chacune de nos actions, sur les moyens que nous mettons en œuvre pour autonomiser nos équipes et pour donner à chacun l’envie de donner le meilleur de soi-même au travail. Même dans l’adversité, je suis convaincu que notre travail a un impact positif sur la vie des autres – soit en améliorant la qualité de vie des patients, soit en motivant nos collègues. »

Ce site utilise des cookies pour mesurer son audience et nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

En savoir plus
OK