Sanofi participe à la lutte contre le COVID-19

Lorsque la pandémie de COVID-19 s’est propagée à grande vitesse dans le monde entier au début de l’année, Sanofi a mis en place une équipe de crise à laquelle elle a confié le mandat de rechercher des stratégies pour faire face à un virus inconnu qui, de la Chine, avait déjà gagné l’Europe. Cette équipe s’est rapidement employée à assurer la continuité des activités de fabrication et de distribution des vaccins et des médicaments indiqués dans le traitement de plusieurs maladies, et pour déployer de nouvelles mesures sanitaires afin de protéger ses collaborateurs. Parallèlement , les équipes de Sanofi ont engagé une réflexion sur les modalités de déploiement de leurs ressources pour lutter contre le coronavirus.

Avec la communauté mondiale de la santé, Sanofi a très rapidement envisagé plusieurs options pour combattre la COVID-19 et lancé des essais sur quelques-uns de ses médicaments existants, tandis que sa division Vaccins, Sanofi Pasteur, entreprenait des études sur le nouveau virus et nouait des partenariats stratégiques pour mobiliser les connaissances scientifiques , les savoir-faire et les ressources disponibles. Aujourd’hui et alors que nous disposons de plus d’informations sur le virus, il est apparent que la solution la plus efficace pour venir à bout de cette pandémie passe par le développement de vaccins sûrs et efficaces.   

Sanofi développe deux candidats-vaccins

Sanofi a récemment annoncé la poursuite de ses activités de développement d’un vaccin contre la COVID-19 et le lancement d’un essai clinique de phase I/II, en partenariat avec GSK. Quatre cent quarante adultes en bonne santé seront recrutés dans cet essai qui se déroulera aux États-Unis dans le but d’évaluer les profils de sécurité et de tolérance du candidat-vaccin et la réponse immunitaire qu’il induit. 

«  Notre objectif est d’obtenir les premiers résultats en décembre. Des données positives devraient nous permettre de lancer un essai de phase III d’ici à la fin de l’année », a déclaré Thomas Triomphe, Vice-Président Exécutif et Responsable Monde de Sanofi Pasteur. 

Si les données de phase III sont probantes, une demande d’approbation réglementaire pourrait être soumise au premier semestre de 2021. 

Sanofi et GSK lancent un essai clinique de phase I/II de leur candidat-vaccin contre la COVID-19
Les vaccins, notre meilleure arme contre les maladies infectieuses comme la COVID-19

Mutualiser les savoir-faire pour développer un vaccin

Le développement du candidat-vaccin contre la COVID-19 mobilise des atouts essentiels de Sanofi et de GSK.

Sanofi développe l’antigène (la protéine capable de stimuler une réponse du système immunitaire contre le virus), obtenu par la technologie de l’ADN recombinant. « Nous utilisons une technologie établie, développée pour la grippe et que nous allons appliquer au nouveau virus responsable de la COVID-19 », explique John Shiver, Responsable, R&D Vaccins de Sanofi. « L’exploitation de la plateforme existante et les partenariats sont essentiels pour développer un vaccin optimal qui, nous l’espérons, permettra de combattre la maladie et de contribuer à satisfaire à une demande mondiale à la fois urgente et considérable. » 

GSK apporte à ce partenariat un adjuvant, c’est-à-dire un ingrédient ajouté au vaccin pour renforcer la réponse immunitaire, réduire la quantité de protéines par dose et améliorer les chances de pouvoir produire un vaccin efficace qui pourra être fabriqué à grande échelle. 

Sanofi cherche également à développer un deuxième candidat-vaccin contre la COVID-19, en partenariat avec Translate Bio, une entreprise de biotechnologie spécialisée dans le développement d’agents thérapeutiques à ARN messager (ARNm). Des essais cliniques devraient pouvoir débuter en décembre.  

« Le monde est aujourd’hui confronté à une crise sanitaire sans précédent et il est clair qu’aucune entreprise ne peut y remédier seule.  C’est pour cette raison que Sanofi continue de mettre en commun son expertise et ses ressources avec celles de ses homologues », a déclaré Paul Hudson, Directeur Général de Sanofi.

Augmenter les capacités de fabrication

La collaboration est également essentielle pour augmenter les capacités de fabrication de Sanofi -- l’objectif étant de produire jusqu’à un milliard de doses en 2021. Des accords de précommande ont d’ailleurs été signés avec les États-Unis , le Royaume-Uni, l’Union européenne et le Canada.

« Six pays où l’entreprise est implantée seront à pied d’œuvre et collaboreront avec de multiples sites de fabrication partenaires pour pouvoir produire des vaccins à l’échelle requise pour faire face à cette pandémie. La fabrication est un processus complexe et infini mais notre objectif est de fournir le vaccin au plus grand nombre, en fonction des besoins », a précisé Vincent Hingot, Responsable des Affaires Industrielles Vaccins.

Les acteurs de l’ombre de la production des vaccins
#SanofiActs

La sécurité avant tout

S’il est indéniable que le développement d’un vaccin est urgent, la sécurité n’en reste pas moins la priorité numéro un de Sanofi. Notre Directeur général, Paul Hudson, et les dirigeants de huit autres entreprises biopharmaceutiques se sont engagés solennellement à développer des vaccins potentiels dans le respect de normes éthiques élevées et de principes scientifiques solides concernant la conduite des essais cliniques et la rigueur des processus de fabrication.   

Ne seront soumis pour approbation ou autorisation d’utilisation d’urgence que les vaccins qui auront fait l’objet d’essais cliniques de phase III approuvés, un engagement qui « contribuera à garantir la confiance du public dans le processus scientifique et réglementaire rigoureux par lequel les vaccins COVID-19 sont évalués et pourraient finalement être approuvés. »

La solidarité est fondamentale pour faire avancer la lutte contre la COVID-19 et, à terme, définir un modèle de collaboration et de préparation à de futures pandémies. 

Impact de la COVID-19 sur le cancer
La COVID-19 met en lumière l’intérêt du self-care comme première ligne de défense
Information Importante sur Plaquenil<sup>®</sup> / Quensyl<sup>®</sup> / Plaquinol<sup>®</sup> (hydroxychloroquine) dans le contexte du COVID-19

Ce site utilise des cookies pour mesurer son audience et nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

En savoir plus
OK