Des vies sauvées pour quelques degrés de plus



Nous sommes nombreux à prendre le réfrigérateur pour acquis. À la maison, il permet de garder la bière au frais et de conserver le lait, tandis que dans les pharmacies, sa version industrielle préserve l’activité et l’efficacité de nos vaccins. Mais qu’en est-il pour les populations qui vivent dans des pays où les infrastructures sont insuffisantes, les réfrigérateurs un luxe, et où l’approvisionnement en électricité manque de fiabilité ?

Les vaccins sont des produits biologiques fragiles. Pour garantir leur pleine efficacité, il importe de respecter la chaîne du froid, depuis leur lieu de fabrication jusqu’au lieu où ils sont administrés, en passant par leur stockage et leur transport. Maintenir les vaccins à une température comprise entre +2°C et + 8°C pour préserver leur activité ou leur efficacité peut se révéler difficile et soulever d’importants défis dans les pays où la performance optimale de la chaîne du froid ne peut être pleinement garantie. Ces difficultés sont l’une des principales causes des faibles taux de vaccination observés dans ces pays.

Le vaccin contre le choléra de Shantha Biotechnics vise à surmonter ces obstacles car il peut être conservé à des températures ambiantes ne dépassant pas +40°C pendant une durée maximale de 14 jours, juste avant son administration, ce qui améliorera l’accès au vaccin pour les populations d’Asie et d’Afrique, où il est le plus utilisé. L’utilisation de ce vaccin anticholérique en « chaîne à température contrôlée », ou CTC, a été approuvée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) en février dernier.

« Il s’agit là d’une étape importante pour les efforts que nous déployons afin de prévenir et de combattre efficacement le choléra. L’approbation de l’OMS nous permettra de mettre notre vaccin à la disposition des populations qui vivent dans les régions reculées difficilement accessibles, en Inde et ailleurs dans le monde, et en particulier dans celles où l’approvisionnement en électricité est irrégulier », déclare le Dr Mahesh Bhalgat, Directeur Général et Responsable des Opérations de Shantha Biotechnics, une filiale de Sanofi Pasteur en Inde(1).

Nettement moins contraignante que la chaîne du froid, la chaîne à température contrôlée permet des gains de temps et plus de flexibilité, et contribuera à améliorer la distribution du vaccin anticholérique de Shantha, à accroître l’efficacité des campagnes de vaccination de masse et à immuniser plus de personnes, que ce soit dans les centres urbains, les régions rurales ou les régions les plus reculées.

« Le choléra est une maladie qui peut être facilement évitée par la vaccination et qui n’a plus lieu d’exister au XXIème siècle », souligne Anuradha Gupta, Directeur Général Adjoint de Gavi, l'Alliance du vaccin. « Ce progrès important facilitera la distribution du vaccin dans les régions reculées où son besoin se fait cruellement sentir. Il permettra de sauver des vies et de contribuer aux efforts que déploie la communauté internationale pour reléguer une bonne fois pour toute cette maladie dans les livres d’histoire. »

Les organisations humanitaires et internationales doivent répondre à de multiples flambées de choléra provoquant d’importants dégâts et de nombreux décès dans des communautés déjà frappées par la pauvreté, les conflits armés ou des catastrophes naturelles[2]. Depuis sa préqualification par l’OMS en 2011, 12 millions de doses du vaccin de Shantha ont été expédiés dans 25 pays, dont la République démocratique du Congo, Haïti, le Mozambique et le Soudan du Sud. La livraison la plus importante a eu lieu en septembre 2017, date à laquelle Shantha a répondu à la demande urgente d’aide humanitaire lancée par des organisations internationales et a fait parvenir 900 000 doses au Nigeria pour aider ce pays à faire face à une épidémie de choléra.

(1) Shantha Biotechnics, une filiale de Sanofi Pasteur en Inde, est une entreprise intégrée de biotechnologies spécialisée dans la recherche, le développement, la fabrication et la commercialisation de solutions de santé. Shantha a été fondée par le Dr K. I. Varaprasad Reddy en 1993 à Hyderabad. Sanofi Pasteur est l’Entité globale Vaccins de Sanofi.

(2) Plusieurs flambées épidémiques de grande ampleur, recrudescences des cas de choléra et urgences humanitaires se sont produites ces derniers temps dans divers pays et en particulier au Burundi, en Guinée-Bissau, à Haïti, au Kenya, au Malawi, au Mozambique, au Nigeria, au Soudan du Sud, en Tanzanie, en Zambie, et très récemment, en République démocratique du Congo et au Yémen.