Virus respiratoire syncytial

Le 2 mars 2017, nous avons signé un accord avec MedImmune, la division mondiale de recherche et développement sur les agents biologiques d’AstraZeneca, en vue du développement et de la commercialisation d’un anticorps monoclonal - baptisé MEDI8897 – pour la prévention des maladies associées au virus respiratoire syncytial (VRS) chez les nouveau-nés et les nourrissons.

De plus, Sanofi Pasteur travaille en étroite collaboration avec l'Institut National des Allergies et Maladies Infectieuses (National Institute of Allergy and Infectious Diseases - NIAID) au NIH pour faire avancer les candidats vaccins atténués contre le virus respiratoire syncytial, notamment pour la prévention de maladies liées au VRS, chez les enfants et les nourrissons.
D'après les Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), le VRS est la première cause d'infections des voies respiratoires inférieures chez les enfants de moins de 1 an, aux États-Unis et dans le monde.* Il n'existe aucun traitement spécifique pour le VRS ni aucun vaccin. Les thérapies actuelles visent à soulager les symptômes de l'infection.

*https://www.cdc.gov/mmwr/preview/mmwrhtml/mm6348a3.htm


Pour en savoir plus 

Innovation en matière de vaccination : de nouvelles technologies pour les vaccins

Ce site utilise des cookies pour mesurer son audience et nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

En savoir plus
OK