Sridan Natesan, Sanofi

Les récentes avancées dans le domaine de la biotechnologie ont bouleversé la recherche thérapeutique, soulignant des partenariats scientifiques avec les institutions universitaires. Sridar Natesan, vice-président chargé des initiatives stratégiques et des relations scientifiques, nous fait part de son point de vue sur l’innovation libre.

Combiner la pensée latérale du secteur universitaire et la culture d’innovation de la R&D en pharmaceutique favorise la découverte de nouveaux remèdes et permet d’élaborer des solutions thérapeutiques qui aident les patients à vivre mieux et plus longtemps. Au moment où Sanofi établit un nouveau partenariat avec l’Université de Stanford, je me réjouis de voir émerger de nouvelles solutions qui pourront aider les personnes atteintes de maladies immunitaires, auto-immunes et inflammatoires pour lesquelles l’absence de traitements a longtemps été source de souffrances.

Ensemble, nos équipes scientifiques pourrons lancer des projets pour étudier le rôle de la génomique dans les maladies auto-immunes, découvrir les vecteurs du diabète de type 1 et explorer l’ingénierie des cytokines comme régulateur de l’inflammation de type 2. Et ce n’est qu’un début !

Ce partenariat vient illustrer et renforcer l’esprit d’innovation libre de Sanofi. Par exemple, grâce à nos programmes de récompenses pour l’innovation en biomédecine (iAwards) et l’exploration et l’analyse des données (iDEA), nos scientifiques peuvent :

  • travailler en collaboration avec des scientifiques universitaires engagés dans des recherches révolutionnaires,
  • tester des idées prometteuses en utilisant des infrastructures industrielles,
  • concevoir et tester des solutions potentielles aux enjeux actuels, et
  • accélérer la transposition de nouvelles découvertes aux soins cliniques
5 programmes Sanofi soutenant la collaboration

Sanofi favorise la coopération par le biais de recherches sponsorisées, des iAwards (monde) pour l’innovation biomédicale, des iDEA Awards (Amérique du Nord) et des iTECH Awards (Europe) pour l’innovation en matière de données, d’intelligence artificielle et de nouvelles technologies, ainsi que de partenariats stratégiques avec de grandes institutions dans des domaines thérapeutiques ciblés.

En Amérique du Nord, plus de 25 centres médicaux universitaires participent à nos programmes boursiers, ce qui a permis de faire progresser notre pipeline et de lancer des entreprises créées par essaimage, qui relèvent des défis dans les domaines de l’oncologie, du diabète, des maladies infectieuses et auto-immunes. Ces entreprises sont un pilier de la recherche, et permettent de renforcer le lien entre recherche universitaire et développement de nouveaux médicaments.

Pour ceux d’entre nous qui ont consacré leur vie à soulager les souffrances par la découverte et le développement de solutions médicamenteuses, les nouvelles perspectives et expériences qu’offre la coopération intersectorielle sont inestimables. Elles nous incitent à voir plus grand, à envisager les choses différemment et à repousser nos ambitions.

Notre nouveau partenariat stratégique avec Stanford, notre engagement vis-à-vis des programmes boursiers ainsi que l’expansion de nos réseaux favorisent les échanges scientifiques afin de mieux prédire, prévenir, soigner, voire même guérir les maladies. C’est notre mission. Et j’en suis très fier.

Auteur : Sridar Natesan, vice-président chargé des initiatives stratégiques et des relations scientifiques

En savoir plus

MAT-GLB-2101915 v 1.0 | Mai 2021