Notre réponse à la situation en Ukraine

Point d’information en date du 23 Mars 2022

Nous sommes choqués et attristés par la brutalité de l’agression Russe contre l’Ukraine et les souffrances auxquelles le peuple ukrainien fait face. C’est une tragédie, et nous continuons à réfléchir à comment aider au mieux les populations en Ukraine.

Nous partageons un nouveau point d’information sur notre réponse en tant qu’entreprise.

En tant qu’entreprise de santé avec une vocation claire, nous continuons à sécuriser l’approvisionnement et l’accès aux médicaments essentiels et vaccins à tous les patients.

Nous sommes opposés à la guerre russe en Ukraine et, en plein alignement avec la position de la communauté internationale, nous avons pris la décision avec effet immédiat d’arrêter toute nouvelle dépense qui ne serait pas directement liée à la fourniture de nos médicaments essentiels et vaccins en Russie et Biélorussie.

Ceci inclut les activités de publicité et de promotion et l’arrêt du recrutement de patients pour les essais cliniques en cours, tout en continuant à traiter ceux déjà intégrés dans nos programmes.

Arrêter l’ensemble de nos opérations reviendrait à priver ceux qui en ont besoin de médicaments essentiels et de vaccins. Cela irait à l’encontre de notre vocation. Nous restons centrés sur les patients, comme nous l’avons toujours fait.

Nous faisons également de notre mieux pour soutenir l’Ukraine et les Ukrainiens, à commencer par nos propres collègues. Nous avons pris des mesures exceptionnelles la semaine dernière pour les aider à faire face à cette situation critique. De l’aide spécifique est également apportée par nos équipes dans les pays frontaliers aux salariés et à leurs familles qui auraient pris la décision difficile de quitter le pays.

En plus de notre donation à la Croix-Rouge, notre Fondation Sanofi coordonne et accélère les donations de médicaments essentiels et vaccins pour les patients en Ukraine et les réfugiés ukrainiens. A ce jour, 10,5 millions de traitements quotidiens (notamment des insulines, antiépileptiques et médicaments d’urgence) ont été donnés et pourraient bénéficier à potentiellement 360,000 patients.

Nous portons l’espoir constant qu’une solution à cette crise puisse être trouvée le plus vite possible. En tant qu’entreprise, nous continuerons à adapter notre réponse à la crise et à jouer notre rôle pour soutenir nos collègues en Ukraine, ainsi que les patients et le peuple Ukrainien, et ce aussi longtemps que cela sera nécessaire.