Les nouvelles frontières de la médecine génomique

Les thérapies géniques visent à étendre la médecine au delà des petites molécules et des produits biologiques. L’idée de cette approche pionnière est de soigner davantage de patients en délivrant des informations génétiques directement aux cellules afin que l’organisme puisse de nouveau produire des protéines clés. Ces travaux ouvrent la voie à de nouvelles possibilités pour soigner, et si possible guérir, des maladies pour lesquelles il n’existe que peu ou pas d’autres options thérapeutiques.

Grâce à des décennies d'innovation dans le domaine de la biofabrication, à une expertise approfondie en matière de thérapie cellulaire et génique, et à une gamme de nouvelles plateformes technologiques, Sanofi se consacre au développement de thérapies génomiques accessibles aux patients du monde entier. Nos équipes de médecine génomique sont mises en place pour collaborer de manière transparente entre les différentes fonctions, ce qui facilite la découverte, le développement et la fabrication de thérapies géniques pour les maladies neurologiques héréditaires et les maladies rares. Les connaissances acquises ont des implications dans tous les domaines de la maladie, y compris l'immuno-oncologie.

Accélérer la médecine génomique

Technologies génomiques

La plupart des virus sont constitués de matériel génétique, ARN ou ADN, protégé par une enveloppe protéique. Les thérapies géniques exploitent la capacité des virus à s’attacher à une cellule, à y pénétrer et à y déposer leur ADN. Mais au lieu d'un virus pathogène, les scientifiques programment un virus non pathogène ‒ qui ne provoque pas de maladie – pour délivrer le gène de remplacement aux cellules. Ces virus « de livraison » sont appelés vecteurs viraux, et constituent l’une des technologies au développement le plus rapide en médecine génomique.

Les scientifiques de Sanofi s’appuient sur des décennies d’expertise en immunothérapie et en produits biologiques à base de virus, ainsi que sur des technologies de pointe pour développer de nouvelles méthodes d’administration de thérapies géniques. Parmi celles-ci figurent les vecteurs viraux recombinants à base de virus adéno-associé (AAV ‒ adeno-associated virus), que les scientifiques de Sanofi sont en mesure de fabriquer à grande échelle grâce à une technologie brevetée. Cette capacité interne est le moteur d’une innovation soutenue et rapide. Sanofi cherche également à élaborer des nanoparticules, des polymères et d’autres solutions non virales de transfert de gènes pour lutter contre les maladies pour lesquelles un transfert par vecteur viral s’avérerait trop complexe.

Évolution de la capside

Les virus tels que les AAV protègent leur matériel génétique grâce à une « enveloppe » protéique captive qui aide le virus à introduire son ADN dans les cellules. C’est pourquoi les chercheurs de Sanofi conçoivent des capsides qui permettent à différents types d’AAV de pénétrer dans des cellules spécifiques. L’objectif est mettre au point des capsides capables de cibler des tissus spécifiques, par exemple un muscle ou un nerf, afin que la thérapie génique soit déployée efficacement dans le corps du patient. Cela pourrait permettre de surmonter plusieurs obstacles majeurs dans le développement de la thérapie génique.

L’exposition naturelle aux AAV peut amener les patients à développer des anticorps capables de neutraliser un AAV thérapeutique à la livraison, annulant ainsi tout bénéfice potentiel. C’est pourquoi les scientifiques de Sanofi conçoivent des capsides qui pourraient permettre de s'assurer l’efficacité de l’AAV thérapeutique, même si la personne qui le reçoit bénéficie d’une immunité naturelle. 

Les thérapies géniques en bref

Thérapies à base d’ARN

L’ARN messager (ARNm) traduit les instructions contenues dans l’ADN en protéines, qui exécutent chaque fonction, depuis le maintien des parois cellulaires jusqu’à la catalyse des réactions biologiques. Un gène endommagé produira un ARNm endommagé, qui à son tour engendrera des protéines endommagées qui, à terme, pourront entraîner une maladie. Les équipes de R&D de Sanofi développent une gamme de thérapies et de vaccins à base d'ARN, à la fois en interne et en partenariat avec des entreprises innovantes. L'une d'entre elles est la thérapie par ARNm, qui délivre des instructions de fabrication de protéines directement dans les cellules, leur donnant ainsi le bon schéma directeur pour créer des protéines saines.

Faire évoluer la pratique de la médecine

L’ensemble des capacités de Sanofi en matière de recherche, de développement et de fabrication de thérapies génomiques, ainsi que la rationalisation des opérations et les partenariats associés, repoussent les limites de la médecine et des solutions thérapeutiques pour améliorer durablement la vie des patients.

Articles connexes

Des partenariats pour l’avenir

Voices from the Lab: Christian Mueller

Accélérer la médecine génomique

Les thérapies géniques en bref

Gene Therapy and Genome Editing Policy summary

Développement des vaccins candidats de Sanofi contre la COVID-19

Plateformes technologiques

Références

  • American Society of Gene & Cell Therapy. Different approaches. Available at: http://patienteducation.asgct.org/gene-therapy-101/different-approaches. Last accessed 4 January 2021.
  • Alencastro G, Pekrun K, Valdmanis P, et al. Tracking Adeno-Associated Virus Capsid Evolution by High-Throughput Sequencing. Human Gene Therapy. 2020 May;31(9-10):553-564. DOI: 10.1089/hum.2019.339
  • Friedmann T. A brief history of gene therapy. Nature Genetics. 1992 Oct;2(2):93-98. DOI: 10.1038/ng1092-93.