Le voyage pour éliminer la maladie du sommeil

Guy Bongongo, 12 ans, souffrant de la maladie du sommeil, avec son père en République Démocratique du Congo.

Crédit photo : Kimpavita Films-DNDi

Après 20 ans de développement, fexinidazole, le nouveau médicament entièrement oral pour lutter contre la Trypanosomiase Humaine Africaine, ou maladie du sommeil, est arrivé dans les mains de l’un des premiers patients, Guy Bongongo, un jeune garçon de 12 ans qui vit en République Démocratique du Congo (RDC), le pays le plus exposé à la maladie. 

Contracté par un parasite transmis par la piqûre d’une mouche tsé-tsé, la maladie du sommeil peut s’avérer fatale si elle n’est pas diagnostiquée et traitée à temps. 

Développé par Sanofi, en partenariat avec l’organisation à but non-lucratif Drug for Neglected Diseases initiative, le traitement de cette maladie tropicale négligée (MTN) jouera un rôle clé pour atteindre l’objectif de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) d’éliminer cette maladie d’ici 2020. Sanofi fait don de ce médicament à l’OMS, qui se charge de le distribuer. 

Les derniers chiffres montrent une tendance à la baisse encourageante du nombre de cas de personnes souffrant de la maladie du sommeil. En 2018, 977 cas étaient reportés, contre 2,164 en 2016.1

Alors que l’OMS présente sa feuille de route 2021-2030 pour les MTN lors d’un webinar virtuel le 17 juin, Luc Kuykens, Senior Vice President de Sanofi Global Health Programs, participera à une discussion sur “Partenariats, Collaboration & Intégration pour l’impact : la clé du succès pour 2030?”, et échangera sur Sanofi et ses collaborations internationales, la recherche médicale et les contraintes logistiques pour délivrer le traitement aux populations vivant dans les zones les plus reculées de RDC.

Fexinidazole est le premier traitement indiqué à la fois pour le premier stade de la maladie (hémo-lymphatique) et le deuxième stade (méningo-encéphalique), sous forme de comprimé, oral innovant dans la gestion de la maladie. 
Auparavant, les patients ne pouvaient être soignés qu’en se rendant dans des centres spécialisés, souvent loin de chez eux, risquant alors de perdre leur emploi, leurs revenus et de faire peser une lourde charge financière sur les systèmes de santé de leur pays. 

La maladie du sommeil : sortir de l’oubli
Qu’est-ce que sont les maladies tropicales négligées ?

Un groupe de maladies transmissibles qui se développent dans des conditions tropicales et subtropicales dans 149 pays, touchant plus d’un milliard de personnes, en particulier les populations pauvres. Chaque année, ces maladies coûtent des milliards de dollars aux économies en développement. 

Qu’est-ce que la maladie du sommeil?

La maladie du sommeil, ou Trypanosomiase Humaine Africaine, est une maladie causée par un parasite appelé Trypanosome brucei, transmis par la piqûre d’une mouche tsé-tsé infectée. 
La maladie du sommeil présente deux stades :

Stade 1–Le stade hémo-lymphatique présente des symptômes non spécifiques, comme des maux de têtes, de la fièvre, de la fatigue ou encore des douleurs musculaires. Cette étape n’est généralement pas diagnostiquée sans une surveillance active de la maladie du sommeil. Sans traitement, le parasite envahit alors le système nerveux central, déclenchant le deuxième stade. 

Stade 2–Le deuxième stade neurologique survient lorsque le parasite traverse la barrière hémato-encéphalique. Il peut entrainer de graves troubles du sommeil, une paralysie, une détérioration mentale progressive, de la confusion et des changements de comportement. À terme, en l’absence d’un traitement efficace, la maladie est généralement mortelle.

En savoir plus

Ce site utilise des cookies pour mesurer son audience et nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

En savoir plus
OK