Forts du succès de Dupixent® dans le traitement de la dermatite atopique et de l’asthme, nous aspirons à devenir un leader mondial en Immunologie. Nous cherchons à proposer des médicaments qui changent et sauvent la vie des patients souffrant de maladies dermatologiques, rhumatologiques, respiratoires et gastro-intestinales invalidantes d’origine immunologique. Cette ambition s’appuie sur une connaissance approfondie des processus biologiques, un ensemble de plateformes technologiques permettant de découvrir des nouvelles modalités thérapeutiques, une approche du développement clinique fondée sur la médecine de précision et une solide organisation commerciale permettant à nos médicaments d’être accessibles partout dans le monde. 

Nous recherchons activement des partenaires proposant des technologies de pointe et des actifs qui changent la donne en immuno-inflammation et les invitons à se joindre à nous pour développer des médicaments qui transforment la vie des patients dans le besoin. 

Dermatologie et maladies respiratoires

Rhumatologie

Nouvelles approches de modulation de la réponse immunitaire dans les maladies auto-immunes et inflammatoires

Maladies gastro-intestinales

Technologies permettant de mieux comprendre les mécanismes des maladies auto-immunes et inflammatoires

Vos principaux interlocuteurs dédiés à l’Immunologie

Mark Dowling

Head of External Innovation, Immunology

Uli Wendt

Head of Business Development Transactions, Immunology

Success Stories

Accord centré sur le développement d'un nouvel anticorps monoclonal CD40L expérimental (INX-021) pour le traitement d'une série de maladies auto-immunes, notamment le lupus et la sclérose en plaques.

Collaboration globale portant sur la production de différents médicaments, dont Dupixent – un nouveau médicament biologique approuvé pour le traitement de la dermatite atopique et de l’asthme sévère et en développement dans un grand nombre d’indications potentielles supplémentaires.

Accord centré sur le développement et la commercialisation d’agents de dégradation des protéines IRAK-4 – premiers de leur classe pharmacothérapeutique (FIC) – pour les patients porteurs de maladies inflammatoires auto-immunes.