Le rôle des vaccins et des anticorps monoclonaux dans l’immunisation

Les anticorps monoclonaux - protéines immunitaires humaines - peuvent constituer une protection rapide contre certaines maladies infectieuses.1-3 Alors que les populations du monde entier cherchent à se défendre contre des maladies hautement médiatisées telles que la Covid-19, la grippe et le virus respiratoire syncytial (VRS),4,5 les scientifiques cherchent à élargir leur éventail de vaccins.

Les vaccins aident l’organisme à fabriquer ses propres anticorps

Les anticorps sont l’une de nos plus importantes défenses contre les maladies infectieuses. Ils sont capables de reconnaître les virus, bactéries et cellules anormales, et de les signaler de manière à ce qu’ils soient combattus par le système immunitaire. Ces protéines en forme de Y sont produites par des globules blancs appelés lymphocytes B. Chaque anticorps présente des propriétés spécifiques pour s’accrocher à un virus ou à une cible en particulier, et le ou la neutraliser.

Un anticorps doté des bonnes propriétés peut se lier à une protéine à la surface d’un virus et le détruire ou l’empêcher de pénétrer les cellules d’une personne

Dès la petite enfance, l’organisme fabrique des anticorps pour combattre les infections,6 notamment avec l’aide de vaccins. Suite à une vaccination, le corps ne prend que quelques semaines à organiser sa propre réponse immunitaire contre une infection virale donnée. Les vaccins sont conçus pour entraîner l’organisme à se souvenir de cette réponse défensive pendant de nombreuses années.7 C’est pourquoi ils constituent l’un des fondements de la santé publique.

Les vaccins : comment ça marche ?

Une protection rapide avec les anticorps monoclonaux

Dans le cadre d’un vaste programme de vaccination, les vaccins pourraient un jour être complétés par des anticorps monoclonaux susceptibles d’offrir une protection directe. Les anticorps monoclonaux sont des protéines du système immunitaire humain qui peuvent être programmées pour remplir une fonction très spécifique. Ils sont « prêts à l’emploi » et offrent une protection efficace contre une maladie donnée peu après leur administration.8-10 Cela signifie qu’ils peuvent servir de ligne de défense pour les personnes sensibles aux infections, tels que les nourrissons.

Le rôle des anticorps monoclonaux dans la vaccination

 

L’objectif : combler les lacunes en matière d’immunité des nourrissons

La protection directe potentiellement offerte par les anticorps monoclonaux pourrait combler d’importantes lacunes en matière d’immunité, notamment lorsque les nourrissons sont trop jeunes pour être protégés par un vaccin, ou lorsqu’aucun vaccin n’est disponible. Les anticorps monoclonaux pourraient également contribuer à protéger les nourrissons contre les maladies infectieuses au cours de leur première année de vie.11-13

Les scientifiques s’efforcent de prolonger la durée de circulation des anticorps monoclonaux dans l’organisme - potentiellement jusqu’à plusieurs mois. Cette avancée permettrait aux chercheurs d’envisager divers moyens de protéger les nourrissons pendant la période la plus vulnérable de leur vie.

Vous aimerez aussi

L’ARN messager : une technologie au service des vaccins et bien plus encore
Upshot : qu'est-ce que le RSV ?
Vaccins : innovation pour la prévention et le contrôle des maladies

Références

  1. Rodriguez-Fernandez R, Mejias A, Ramilo O (2021) Ped Infect Dis J 40:S35-S39. doi: 10.1097/inf.0000000000003121
  2. Group TPIW, Team M-NPIS (2016) N Engl J Med, 375:1448–1456; doi: 10.1056/nejmoa1604330
  3. Domachowske JB, et al. (2018) Pediatr Infect Dis J. 37:886-892; doi: 10.1097/INF.0000000000001916
  4. Fox, M (2021) CNN article de presse, consultée le 11 février 2022
  5. Rodriguez A (2021) USA Today article de presse , consultée le 11 février 2022
  6. Tsafaras GP, Ntontsi P, Xanthou G (2020) Front Pediatr 8:5; doi: 10.3389/fped.2020.00005
  7. Centers for Disease Control and Prevention (2018) Understanding How Vaccines Work, consultée le 11 février 2022
  8. Malik B, Ghatol A. Understanding How Monoclonal Antibodies Work. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2021 Jan, consultée le 11 février 2022
  9. Bayer V (2019) Sem Onc Nursing 35:150927; doi: 10.1016/j.soncn.2019.08.006
  10. Marston HD, Paules CI, Fauci AD (2018) N Engl J Med 378:1469-1472; doi: 10.1056/NEJMp1802256
  11. Rodriguez-Fernandez R, Mejias A, Ramilo O (2021) Ped Infect Dis J 40:S35-S39. doi: 10.1097/inf.0000000000003121
  12. Prevail II Writing Group (2016) N Engl J Med 375:1448–1456; doi: 10.1056/nejmoa1604330
  13. Caskey M, Klein F, Lorenzi JC, et al. (2015) Nature 522:487–491; doi: 10.1038/nature14411

Further reading