Nous sommes en passe de devenir leader dans le domaine des immunosciences

Ci-dessus : Interprétation artistique d’un lymphocyte T (globule blanc) se liant à un antigène. [Illustration : Getty Images]
Cet éditorial fait référence à des produits Sanofi actuellement en cours de développement. Il convient de noter que la sécurité et l’efficacité de ces solutions thérapeutiques expérimentales n’ont pas été validées par une quelconque autorité réglementaire.

Nous avons demandé à John Reed, vice-président exécutif et responsable Monde recherche et développement, de nous citer les éléments qui, selon lui, stimulent l’innovation médicale chez Sanofi. Sa réponse : une réorientation des priorités, des partenariats stratégiques et une vaste palette d’outils technologiques.

En 2018, nous avons réinventé l’innovation au sein du service de recherche et développement de Sanofi, et revu notre allocation des ressources afin de nous concentrer sur la conception de médicaments novateurs qui répondent aux besoins les plus urgents des patients. Depuis lors, nous avons procédé à une transformation rapide non seulement de notre portefeuille, mais aussi de nos processus afin d’accélérer le rythme de conception de nouvelles thérapies pour les patients. Nos approches remaniées et revigorées ont été mises à rude épreuve par la pandémie mondiale, poussant nos équipes à adopter des méthodes de travail plus agiles, qui s’imposent rapidement comme la nouvelle norme. L’une des plus grandes transformations menées au sein de Sanofi ces deux dernières années a concerné notre pipeline d’immunologie-inflammation, qui est devenu l’un des éléments les plus dynamiques du portefeuille du groupe, tel qu’illustré par le recours croissant à notre traitement phare pour soigner les patients.

Les immunosciences constituent le fondement de notre travail sur les maladies immunologiques et inflammatoires, et sont à l’origine de nos avancées dans de nombreux domaines thérapeutiques, notamment la neurologie, l’hématologie, l’oncologie et, bien sûr, les vaccins.

Chef de file émergent dans la lutte contre les inflammations de type 2

Les voies immunologiques ont évolué pour nous protéger des agents pathogènes et des substances toxiques environnementales nocives, mais lorsque celles-ci deviennent hyperactives, les réponses immunologiques engendrées peuvent provoquer une multitude de maladies. C’est pourquoi nos équipes étudient la voie inflammatoire de type 2 et son rôle dans l’apparition de l’asthme, de la dermatite atopique et de nombreuses autres maladies chroniques débilitantes. Notre solution thérapeutique phare est conçue pour neutraliser deux interleukines qui agissent comme ‘ amplificateurs inflammatoires ’ dans cette voie.

La voie inflammatoire de type 2

L’expertise grandissante du groupe dans ce domaine nous a permis de franchir des étapes importantes, notamment d’améliorer les premiers produits biologiques approuvés contre la dermatite atopique et la rhinosinusite chronique avec polypes nasaux. De plus, en intensifiant nos efforts pour comprendre les aspects de la voie immunitaire de type 2, nous avons donné à nos équipes les moyens d’élargir l’offre thérapeutique du groupe en matière de dermatologie et de pneumologie, et de poursuivre de nouvelles orientations dans la lutte contre certaines maladies gastro-entérologiques pour lesquelles les options proposées aux patients sont encore limitées.

Endiguer l'inflammation

En immunologie, nous axons notre recherche thérapeutique sur les mécanismes inflammatoires de type 2 et les voies immunologiques adjacentes. Pour lutter contre l’inflammation de type 2, notre approche ne se cantonne pas au développement d’un simple médicament :

  • Notre alliance de longue date avec Regeneron a permis d’élaborer un anticorps expérimental dont nos équipes étudient actuellement le potentiel pour les personnes atteintes de bronchopneumopathie chronique obstructive.
  • Grâce au rachat de Principia Biopharma par Sanofi, notre portefeuille comprend désormais un inhibiteur BTK expérimental, de conception unique, dont nous étudions le potentiel en tant que traitement oral contre les pathologies auto-immunes, les maladies inflammatoires de type 2 et les allergies
  • L’acquisition de la société biopharmaceutique Kymab nous a permis d’ajouter le ligand OX40 à notre arsenal : un régulateur clé du système immunitaire dont nous étudions les propriétés afin de développer un traitement de pointe contre divers troubles inflammatoires et maladies à médiation immunitaire.

Immunosciences : au-delà de la voie inflammatoire de type 2

Sanofi peut s’appuyer sur un ensemble de nouvelles plateformes technologiquespour concevoir des molécules hautement différenciées capables de s’attaquer à des cibles spécifiques dans de nombreuses voies immunologiques différentes :

Molécules SYNTHORIN™

En biologie synthétique, nous avons eu recours à notre plateforme technologique SYNTHORIN™ pour concevoir une molécule IL-2 expérimentale capable d’augmenter le nombre de lymphocytes T immunosuppresseurs de manière sélective. Cette molécule entre maintenant dans sa phase d’essais cliniques.

Dégradeurs des protéines

La technologie des dégradeurs de protéines à petites molécules constitue une nouvelle approche prometteuse. L’objectif est non seulement d’inhiber les cibles des maladies, mais de les éliminer complètement des cellules. Nous travaillons actuellement en collaboration avec Kymera au développement d’un dégradeur de petites molécules IRAK4 oral expérimental le premier à être utilisé en clinique pour des indications non oncologiques.

Molécules NANOBODY®

La technologie NANOBODY® a donné naissance à de nouveaux produits biologiques qui se lient simultanément à plusieurs cibles. Cela ouvre de nombreuses nouvelles possibilités d'investigation chez les patients atteints de maladies immunologiques complexes. 

Garder les patients au cœur de ce que nous faisons est une caractéristique de la R&D de Sanofi. Nos travaux dans le domaine de l'immunologie de précision en sont un parfait exemple : le profilage moléculaire approfondi, le suivi numérique et à distance des patients et d'autres technologies nous aident à comprendre l'hétérogénéité des maladies en haute résolution et à progresser vers l'ambition d'associer les médicaments aux bons patients. À cette fin, les chercheurs de Sanofi combinent des données du monde réel et des approches "omiques" pour générer des vues moléculaires et cellulaires des conditions immunitaires, qui peuvent révéler des approches plus précises de l'intervention sur la maladie.

L'immunoscience est un thème qui relie plusieurs domaines thérapeutiques chez Sanofi. Par exemple, en neurologie, nous développons un inhibiteur BTK pénétrant dans le cerveau pour la sclérose en plaques ; en hématologie, nous étudions des anticorps inhibiteurs du complément pour plusieurs maladies du sang ; et en oncologie, le pipeline revigoré de Sanofi comprend plusieurs molécules expérimentales en cours de développement pour stimuler les cellules immunitaires à attaquer et détruire les cancers.

Talent, technologie, travail d'équipe et ténacité

Au cœur de la stratégie de R&D de Sanofi, il s'agit de maximiser nos talents, d'optimiser nos outils technologiques et de favoriser le travail d'équipe. La ténacité et la créativité de nos scientifiques sont à l'origine de la science exceptionnelle menée chaque jour, non seulement dans nos programmes d'immunologie et d'inflammation en pleine expansion, mais aussi dans tous les domaines thérapeutiques de Sanofi. Nous nous engageons à fournir les meilleures innovations de notre catégorie, en jouant sur nos forces et en faisant des choix délibérés, parfois difficiles, sur l'allocation des ressources afin de concentrer nos investissements sur ce qui compte le plus pour les patients. Chaque jour, nous avons le devoir de transformer la grande science en de nouvelles opportunités pour les patients, et nous continuerons à le faire dans le futur.

Par John Reed
Vice-président exécutif, responsable mondial de la recherche et du développement

Articles connexes

Sanofi lutte contre le cancer sur plusieurs fronts
R&D en Immunologie–inflammation
Des partenariats pour l’avenir
Plateformes technologiques
Jouer pour gagner