La contribution de Sanofi à l’amélioration de la santé pour tous

En 2008, Sanofi a créé le Laboratoire Central d’Analyse des Contrefaçons (LCAC) à Tours pour recevoir tous les produits Sanofi nécessitant une vérification du caractère contrefait. Son objectif est de détecter les faux médicaments grâce à une équipe dédiée d’experts et à des technologies de pointe.

Nous utilisons les technologies les plus avancées pour analyser les échantillons qui proviennent du monde entier.  Ainsi, en 10 ans, nous avons enregistré 39 000 produits suspects.

2 100
Plus de 2 100 produits suspects analysés en 2018
39 000
39 000 produits suspects répertoriés en 10 ans

Une unité de pointe pour lutter contre les médicaments falsifiés

Sanofi dispose tout d’abord d’une structure de coordination centrale, basée à Paris, composée d’experts en pharmacovigilance, affaires réglementaires, industrielles, médicales, juridiques, sûreté, communication, et de représentants des entités du groupe (santé humaine et vaccins). Son rôle est d’identifier et documenter les cas de contrefaçon puis de participer à l’élaboration des dossiers qui permettront, grâce à un travail étroit avec les Autorités chargées de l'application de la loi, d’identifier et démanteler les réseaux. La même structure existe aussi au niveau des régions et des pays pour permettre une action locale.

Nous agissons également dans les domaines suivants :

  • Nous attachons une grande importance à la prévention, avec la protection physique de nos boîtes de médicaments
  • Nous travaillons au renforcement de l’aspect législatif avec, par exemple, la promotion de la Convention MEDICRIME* ou la signature de protocoles d’accord avec les douanes 
  • Nous mettons également l’accent sur la formation ainsi que sur l’information du grand public et des professionnels de santé.

Pour en savoir plus

Lutter contre la falsification de médicaments

Médicaments falsifiés: une activité criminelle qui met en danger la vie des patients

Lutter contre la falsification des médicaments en Afrique