Hero banner - La couverture vaccinale

La couverture vaccinale

Key figures - Polio
Key figures - 15 million
Key figures - Clean water

En 2016, on a estimé que 19,5 millions de nourrissons dans le monde ne bénéficient toujours pas des vaccins de base, comme par exemple le vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche (DTP3). Environ 60% de ces nourrissons vivent dans 10 pays : l’Angola, la République démocratique du Congo, l’Ethiopie, l’Inde, l’Indonésie, l’Iraq, le Nigéria, le Pakistan, les Philippines et en Ukraine 4. À l’échelle internationale, la couverture vaccinale n'a connu qu'une augmentation de 1% depuis 2010 5.

L'histoire montre clairement qu'une baisse de la couverture vaccinale conduit à la réapparition des maladies dans des populations auparavant protégées.

En 2012, 48 277 cas de coqueluche dont 20 décès ont été rapportés aux Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC).

Il s’agissait du plus grand nombre de cas rapportés depuis 1955, démontrant à quel point il est essentiel d'instaurer une vigilance constante et de maximiser la couverture vaccinale pour contrôler et pour éradiquer certaines maladies infectieuses dans le futur.

Dans le but de protéger et d'améliorer la santé humaine dans le monde, Sanofi Pasteur apporte une contribution majeure pour répondre aux objectifs internationaux de l'Alliance des vaccins (Gavi). Il s'agit notamment de parvenir à une couverture vaccinale, pour les vaccins dits de routine, d’au moins 90% à l'échelle nationale et de 80% pour tous les pays d'ici 2020.

Avec une couverture vaccinale stable et élevée, la maladie peut même être éradiquée.

Ainsi par exemple, le nombre de cas de poliomyélite dans le monde a chuté de plus de 99 % depuis 1988, passant de 350 000 à 33 6 cas notifiés en 2018. L’effort mondial pour éradiquer la maladie a évité la paralysie à plus de 16 millions de personnes.

Selon l'OMS, tant qu’un seul enfant reste infecté, tous les autres, dans tous les pays, risquent de contracter la poliomyélite. L’échec de l’éradication dans les derniers bastions de la maladie pourrait aboutir à ce que 200 000 nouveaux cas réapparaissent chaque année au cours des 10 ans à venir.

Article - La couverture vaccinale

Références

  1. WHO. Poliomyelitis Fact sheet. Updated March 2019. https://www.who.int/news-room/fact-sheets/detail/poliomyelitis
  2. WHO. Fact sheet No. 378. Immunization Coverage. Last reviewed January 2018. Accessed January 2018. Retrieved from: 
    http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs378/en/
  3. Andre FE, Booy R et al. Bulletin of the World Health Organization: Vaccination greatly reduces disease, disability, death and inequity worldwide. [Online] 2008 [Cited January 2018] http://www.who.int/bulletin/volumes/86/2/07-040089/en/ 
  4. WHO. Fact sheet No. 378. Immunization Coverage. Last reviewed January 2018. Accessed January 2018. Retrieved from: 
    http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs378/en/
  5. WHO. Fact sheet The power of vaccines: still not fully utilized. Last reviewed January 2018. Accessed January 2018. Retrieved from: 
    https://www.who.int/publications/10-year-review/vaccines/en/index2.html
  6. WHO. Poliomyelitis Fact sheet. Updated March 2019. https://www.who.int/news-room/fact-sheets/detail/poliomyelitis

Ce site utilise des cookies pour mesurer son audience et nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

En savoir plus
OK