Une lutte de deux décennies contre les maladies tropicales négligées

Les Maladies Tropicales Négligées (MTN) sont des maladies infectieuses qui touchent principalement les populations les plus vulnérables et les plus négligées. Bien que ces maladies menacent plus de 1,7 milliards de personnes dans le monde1, elles ne reçoivent que peu d’attention, comme leur nom l’indique. Cependant, depuis 20 ans, Sanofi travaille activement avec ses partenaires pour faire reculer certaines MTN.

L’histoire commence au tournant du siècle. L’Afrique vient de connaitre la troisième grande épidémie de maladie du sommeil du 20ème siècle, touchant officiellement 40 000 personnes. Cependant, les estimations peuvent atteindre 300 000 cas2, autant de personnes non diagnostiquées et donc non traitées. A l’époque, Sanofi produit déjà les médicaments pour lutter contre la maladie du sommeil, l’une des MTN les plus négligées, mortelle en l’absence de traitement.

La force des partenariats

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et Sanofi ont uni leurs forces pour garantir la production et la fourniture durable des traitements et soutenir la mise en œuvre de programmes sur le terrain. En 2001, Sanofi et l’OMS ont ainsi signé une collaboration de cinq ans pour lutter contre la maladie du sommeil, et ainsi favoriser le dépistage actif et le traitement précoce. En 2006, Sanofi a renouvelé son engagement et le partenariat a été étendu à quatre maladies supplémentaires : la leishmaniose, l’ulcer de Buruli, le pian ainsi que la maladie de Chagas. Fin 2020, Sanofi et l’OMS ont une nouvelle fois renouvelé leur collaboration pour cinq années supplémentaires, avec l’objectif d’éliminer la maladie du sommeil d’ici 2030.

Depuis 2001, Sanofi a apporté un soutien financier de 100 millions de dollars et des dons de médicaments à l’OMS, pour soutenir des activités de dépistage, de renforcement des capacités, de campagnes de sensibilisation ainsi que pour assurer des dons de médicaments.

En parallèle, à partir de 2009, Sanofi s’est associée avec DNDi (Drug for Neglected Diseases initiative) pour développer des traitements oraux plus faciles à administrer et plus efficaces contre la maladie du sommeil, permettant d’atteindre les patients vivant dans des zones reculées. Suite au déploiement du premier traitement oral en République Démocratique du Congo début 2020, Sanofi et DNDi ont continué à travailler sur un deuxième médicament oral à dose unique qui, s’il est approuvé, apportera un traitement simple, sûr et efficace qui pourra être administré au moment du diagnostic.

Les MTN sont un problème qui touche des populations bien au-delà de l’Afrique. En Colombie, la leishmaniose cutanée est une menace importante. Environ 95% des cas surviennent en Amérique latine, affectant principalement les enfants. Sanofi soutient Cideim, une association à but non lucrative dédiée à la recherche biomédicale sur les maladies infectieuses, pour développer une nouvelle application, permettant de suivre le traitement et les résultats de patients atteints de leishmaniose cutanée, et de déterminer si ceux-ci sont guéri ou pas.

« La clé du succès dans la lutte contre ces maladies est l’approche globale et multisectorielle », déclare Luc Kuykens, senior Vice-président de Global Health Programs Sanofi. « Je suis fier de célébrer aujourd’hui les deux décennies de la collaboration entre Sanofi et l’OMS, qui témoignent de l’importance des partenariats public-privé. Cela démontre que la complémentarité des forces et des compétences peut conduire à des résultats importants et durables ». 

20ème anniversaire de la collaboration entre Sanofi et l'OMS

Références

1 https://www.who.int/neglected_diseases/news/treating-more-than-one-billion-people-fifth-consecutive-year/en/ 

2 https://www.who.int/news-room/fact-sheets/detail/trypanosomiasis-human-african-(sleeping-sickness) 

Ce site utilise des cookies pour mesurer son audience et nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

En savoir plus
OK