Homme dehors

Vivre avec un myélome multiple : le témoignage de Bernard

La veille d’un semi-marathon qu’il devait courir avec deux de ses fils, Bernard a commencé à se sentir mal. Après avoir consulté un médecin, subi toute une série d’examens et séjourné près d’une semaine à l’hôpital, on lui a diagnostiqué un myélome multiple, la deuxième forme de cancer du sang la plus répandue1.

Le myélome multiple se caractérise par la prolifération dans la moelle osseuse, d’un type de globule blanc nommé plasmocyte, devenu anormal2. Les patients peuvent présenter des douleurs osseuses persistantes ou récurrentes, une fatigue irréductible, des infections inexpliquées à répétition, des troubles du système nerveux et un essoufflement, entre autres symptômes. Il est le plus fréquemment diagnostiqué entre 65 et 74 ans3.

Bernard est âgé 68 ans. Avant son diagnostic, il menait une vie active et bien remplie aux côtés de son épouse, ses enfants et petits-enfants. Basé à Paris, son travail le conduisait à ne nombreux déplacements. Il aimait pratiquer des sports d’endurance, comme le vélo et la course à pied. Après son diagnostic, il a été contraint d’apprendre à gérer ses symptômes et à écouter son corps pour savoir à quel moment se préserver. 

« Je dois m’habituer à la fatigue et aux douleurs osseuses très handicapantes. Avant, j’avançais dans la vie sans jamais trop écouter mon corps, pensant que j’étais invincible », explique Bernard. « D’une certaine façon, la maladie m’a obligé à prendre plus soin de moi et à être plus attentif. » 

Rencontre avec Bernard, un patient atteint du myélome multiple

Le myélome multiple n’affecte pas seulement le patient auquel il est diagnostiqué, mais toute la famille — une réalité qui n’a épargné ni Bernard, ni son épouse Marie-Pierre, ni leurs six enfants. « Quand on aime quelqu’un, on essaye de faire et de donner ce qu’on a pour pouvoir l’aider et l’accompagner. On est aussi envahi par la peur et par des angoisses », souligne Marie-Pierre. « Personne ne sait de quoi demain sera fait, alors nous vivons chaque jour pleinement. »

Gagner en âge avec le cancer

La population mondiale vieillit plus rapidement que jamais. D’ici à 2050, il est prévu que le nombre de personnes âgées de plus de 60 ans ait doublé4.Les personnes atteintes d’un cancer avancent également dans l’âge. Environ 37 % des nouveaux cas de cancer dans le monde sont diagnostiqués chez des personnes de plus de 70 ans et, selon les prévisions, ce chiffre devrait plus que doubler d’ici à 20405.

Avec When Cancer Grows Old™, Sanofi s’engage aux côtés de ces patients. Echelonnée sur plusieurs années, cette initiative a pour but de répondre aux défis que soulèvent le cancer et le vieillissement. En collaboration avec la communauté mondiale du cancer — associations de patients, professionnels de santé et décideurs —, Sanofi s’engage dans la recherche de solutions et dans une dynamique de changement de sorte que les patients âgés atteints d’un cancer aient les meilleures chances d’avancer dans l’âge. 

Plus d’informations : WhenCancerGrowsOld.com.  

 

Sources

1 Kazandjian. Multiple myeloma epidemiology and survival: A unique malignancy. Se min On col. 2016;43(6):676-681. dol: 10.1053/j/seminoncol.2016.11.004
2 International Myeloma Foundation. What is Multiple Myeloma? https://www.myeloma.org/what-is-multiple-myeloma. Accessed November 2019.
3 International Myeloma Foundation. Myeloma Action Month. http://mam.myeloma.org/educate/. Accessed November 2019.2/6
4 United Nations, Department of Economic and Social Affairs, Population Division (2017). World Population Ageing 2017 - Highlights (ST/ESA/SER.A/397).
5 Globocan. Global Cancer Observatory Cancer Tomorrow. World Health Organization International Agency for Research on Cancer Website. 2018. http://gco.iarc.fr/tomorrow/graphic-line?type=0&population=900&mode=population&sex=0&cancer=39&age_group=65%2B&apc_male=0&apc_female=0. Accessed on 26 Nov, 2019.  

Ce site utilise des cookies pour mesurer son audience et nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

En savoir plus
OK