Hero banner - Encéphalite japonaise

Vaccins pour les voyageurs – Encéphalite japonaise

L’encéphalite japonaise, causée par un flavivirus transmis par les moustiques, est la forme la plus commune d’encéphalite virale en Asie. Avec près de 67 000 cas et jusqu’à 20 000 décès recensés chaque année, c’est la plus fréquente et la plus grave des encéphalites virales et la première cause d’infection neurologique virale chez les enfants en Asie 1.
Étant donné qu’il n’existe pas de traitement contre cette maladie, la prise en charge a pour but de soulager les symptômes cliniques graves et d’aider le patient à surmonter l’infection 2.

Vidéo - Anna jour 4 - Encéphalite japonaise

Semaine mondiale de la vaccination

Did you know - Animation - Encéphalite japonaise
Flickr - Encéphalite japonaise
Ressources

Infographies Encéphalite japonaise

Fact sheet - Encéphalite japonaise

Vaccin de nouvelle génération contre l'encéphalite japonaise

Sympômes et taitement - Encéphalite japonaise
Vidéo - Shadow Lives - Encéphalite japonaise

"Shadow Lives - The human toll of japanese encephalitis"

Réalisé par l'ONG PATH (en anglais)

Regarder la vidéo

Références

  1. WHO. Japanese encephalitis vaccines WHO position paper. Weekly Epidemiological Record. 25 August 2015. No.34/35, 2006, 81:325-340.
  2. WHO. Fact sheet N°386. December 2015. Updated December 2015. Accessed January 2018. Retrieved from: https://www.who.int/en/news-room/fact-sheets/detail/japanese-encephalitis
  3. Radoslaw Ziemba. Directions and opportunities for immunoprophylaxis development among Polish Army soldiers sent to foreign missions. Medical Science Monitoring.2011; 17(12): SR43-52. Accessed January 2018. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3628145/pdf/medscimonit-17-12-sr43.pdf

Ce site utilise des cookies pour mesurer son audience et nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

En savoir plus
OK