Plusieurs personnes témoignant à propos du diagnostic de leur maladie

La valeur du diagnostic

Cliniques Mobiles, Algérie

Le déploiement de cliniques mobiles permet aux patients des régions isolées sans médecins spécialistes, d'avoir accès au dépistage, à des  consultations spécialisées et de s'intégrer dans un système de soins.

Sanofi travaille en Algérie depuis près de 30 ans ce qui nous a permis d’apprendre à connaître les gens et de comprendre leurs besoins. Pour toucher le plus grand nombre de personnes possible, en particulier les personnes vivant dans des zones isolées, nous avons mis en place le projet «Path of Prevention» (Chemin de la prévention), en partenariat avec le ministère algérien de la Santé. Le projet gère deux cliniques mobiles qui offrent des services de soins de santé gratuits dans tout le pays pour lutter contre des maladies telles que le diabète, l'hypertension artérielle et les complications qui leur sont associées. L'Algérie est marquée par la prévalence accrue du diabète, qui touche près de 14,4% de la population. En outre, environ 50% des personnes atteintes de la maladie ne sont pas diagnostiquées.

Les patients peuvent recevoir une analyse médicale dans les dix minutes et, en moins de deux heures, consulter un médecin généraliste ou un spécialiste, notamment un ophtalmologue, un diabétologue et un cardiologue. Après leur visite à la clinique mobile, ils sont dirigés vers les centres de santé les plus proches pour la suite des soins médicaux. Sans ces cliniques, un patient attendrait des semaines, voire des mois, pour être diagnostiqué et traité. 

La Clinique Mobile

Regarder la vidéo

"Le déploiement de cliniques mobiles permet aux patients vivant dans des zones isolées sans spécialistes d’accéder à un dépistage, des consultations spécialisées et de s'intégrer dans un système de soins", explique Yasmine Bouasria, responsable de la solution de soins intégrés de Sanofi en Algérie.

Entre le lancement de la première clinique mobile en mai 2015 et mars 2019, plus de 19 979 patients ont participé à 48 campagnes de dépistage dans tout le pays.

Inna, Russie

« J’avais 26 ans lors des premiers symptômes et 33 ans quand on m’a diagnostiquée une maladie de Pompe. Savoir ce qui n’allait pas m’a permis d’apprendre à savourer chaque jour que m’offre la vie. »

Charlie, Hong Kong

“After my diagnosis with atopic dermatitis I thought the condition would limit me in my ability to pursue my dreams. But Sanofi’s AD Awareness Campaign showed me that not only can I pursue my dreams, I can even encourage others to pursue theirs!”

Daw Tint, Myanmar

« Avant mon diagnostic, je ne pouvais pas dormir et je n’avais pas d’appétit. J’étais irritable. Je devenais agressive et je n’étais jamais satisfaite. »

Mykhailo, Ukraine

« Je me suis tout simplement dit que j’avais un avenir devant moi et que rien ne pouvait ébranler cette conviction. Je suis très reconnaissant aux entreprises socialement responsables qui prennent soin des patients lorsque l’État n’est pas en mesure de le faire. »

Centre d’Appels Tetote, Japon

En matière de maladies rares, notre premier objectif est de redonner espoir. Fournir des informations sur les maladies de surcharge lysosomale aux professionnels de santé, aux patients et à leur famille, ainsi qu’au grand public, est un aspect essentiel de notre mission.